Pourquoi impliquer les collectivités ? 

Les dernières années ont été marquées par une progression de la demande sociétale pour une relocalisation des politiques agricoles et alimentaires. De plus en plus d’élu.e.s prennent conscience de la nécessité de penser la transition des systèmes alimentaires à l’échelle locale.

La loi EGALIM de 2018, fruit des Etats Généraux de l’Alimentation, prévoit des objectifs d’approvisionnement en bio et en local pour la restauration collective, et pousse donc les collectivités à agir si elles veulent pouvoir répondre à ces nouvelles normes.  Les Plans Alimentaires Territoriaux (PAT), démarches multi-acteurs volontaires visant à relocaliser la production alimentaire, se sont par ailleurs multiplié sur les territoires. Après une phase de diagnostic, de nombreuses collectivités ont pour ambition de redevenir actrice du changement en aidant à l’installation des paysan.ne.s.

Les collectivités peuvent agir :

parce qu’elles disposent de compétences pour protéger les terres agricolesau travers des documents d’urbanisme et grâce à des zonages de protection spécifiques

parce qu’elles sont en charge de la restauration collective, et peuvent ainsi choisir des modes des gestion qui leur permettent de remettre la main sur l’approvisionnement.

parce qu’au-delà des outils réglementaires, les élu.e.s détiennent une capacité d’action qui dépasse largement les moyens d’acteurs associatifs pour faciliter l’accès à la terre et rendre possibles des installations de paysan.ne.s

Notre accompagnement

Dans ce cadre, nos structures partenaires vous permettent :

 

de mieux connaître les problématiques agricoles et alimentaires mais aussi les façons d’agir localement et les outils appropriés grâce à des formations à la carte (lien vers la description)

 

mobiliser des outils règlementaires pour protéger les terres agricoles (PAEN, ZAP, PLU, etc.)

 

de bénéficier d’un réseau de collectivités pour favoriser le partage d’expérience

 

de mener à bien un projet d’installation :

demander un diagnostic foncier

être accompagné pour une acquisition foncière ou la remise en culture d’une friche

piloter l’appel à candidature pour trouver un.e porteur.se de projet

être accompagné pour le montage d’une AMAP pour sécuriser l’installation et assurer des débouchés aux paysan.ne.s.

 

–> Pour vous abonner à notre newsletter, cliquez ici

 

 

 

2020-07-21T10:43:49+02:00